Tout savoir sur le CBD en France

Le cannabis fait partie des substances faisant l’objet d’une grande controverse. Qu’il s’agisse de la production, de la distribution ou encore de la consommation, de nombreuses discussions animent les acteurs des grands pays. En France, par exemple, la question de la légalité partielle ou totale du CBD est assez persistante, surtout dans un contexte de thérapie par les plantes.

Retour dans cet article sur tout ce qu’il faut savoir sur le CBD en France.

Petit rappel sur la notion de CBD

Le cannabidiol ou CBD est une substance contenue dans le cannabis. Il est obtenu après de nombreuses opérations d’extraction sur la plante. Il s’agit en effet d’un cannabinoïde, c’est-à-dire une substance en mesure de déclencher certains effets du cannabis dans le corps humain.

Il faut enfin savoir que le CBD ne cause pas d’effets psychotropes à la personne qui en consomme. Il s’agit là de la principale différence entre cette substance et le THC qui lui est extrêmement néfaste pour la santé. Les deux se confondent souvent, mais il est très important de faire attention. En effet, si la consommation du CBD est admise dans une certaine mesure, celle du THC est réellement prohibée.

Le CBD est énormément connu pour ses effets bénéfiques sur la santé. Il aide dans le traitement de nombreux maux tant physiques que psychologiques. Dans ce sens, il est possible d’utiliser du CBD ou ses dérivées pour soigner les inflammations, qu’elles soient infectieuses ou pas. Il permet de traiter des maladies assez graves et neuro-dégénératives telles que l’Alzheimer ou encore la maladie de Parkinson. Aussi, cette substance est très efficace pour atténuer ou faire disparaître les douleurs. Il peut donc accompagner les périodes difficiles ou aider dans le traitement de maladies telles que la sclérose en plaques. Il aide aussi dans le traitement de problèmes esthétiques tels que les troubles capillaires. Concernant les troubles d’ordre psychologiques, il faut savoir que l’utilisation du CBD permet de réduire le stress et les angoisses. Il est aussi conseillé dans le processus de désintoxication à la nicotine des cigarettes.

Une telle abondance de bienfaits favorise une propension réelle vers la prescription du CBD. Même les organismes internationaux de santé ont ouvert la voie pour le recours à cette substance. Cependant, la consommation de cette substance pose le problème de la légalité, car il faut le rappeler, il s’agit du cannabis.

Quel est le principe en matière de législation du CBD en France ?

La question de la légalité du CBD en France est vraiment sujette à débats. Si, à l’international, le principe semble être accepté, dans l’hexagone de nombreuses conditions sont posées. Un tel encadrement permet d’assurer un certain contrôle de la distribution et de la consommation afin de ne pas tomber dans le débordement. De prime abord, il faut rappeler que la substance faisant l’objet d’interdiction est le THC. Il s’agit en effet d’un agent psychotrope qui provoque la dépendance et cause de nombreux problèmes de santé.

Les règles concernent tous les domaines liés au cannabis. De la culture à la consommation en passant par l’industrialisation et à la commercialisation, il y a des principes pour chaque domaine et il est important de les respecter.

Quels sont les produits CBD autorisés à la vente en France ?

Le CBD, une fois extraite de la plante du cannabis, offre de nombreuses possibilités d’utilisation. En effet, si la résine et l’herbe en elle-même sont assez courantes, il est possible de transformer cette substance et de la mettre à disposition sous de nombreuses formes. Cependant, la législation française est assez stricte quant à ce qui peut ou non être mis à disposition de la population.

En dehors de la résine et de l’herbe, les graines de CBD sont des produits bruts qu’il est possible de se procurer. Toutefois, il faut faire attention à la quantité, car elle doit être raisonnable. Ensuite, le CBD peut être distribué sous forme d’huiles et de bougies. Un contrôle assez strict de la composition est effectué sur ces produits avant leur mise en vente.

Dans le même sens, la distribution du CBD est autorisée sous une forme comestible. En effet, vous pouvez trouver des aliments faits, dans une certaine mesure, à base de cette substance. Vous trouverez donc des pâtisseries, des articles de confiserie comme le chocolat ou encore des boissons. Dans ce registre, il est possible de trouver des cristaux de CBD. Ils peuvent être consommés directement ou encore dilués dans les huiles.

Enfin, il est possible de trouver des « e-liquides » de CBD. Ils servent à vapoter  et sont employés dans le cadre de la cigarette électronique. Il faut tout de même rappeler que ces substances subissent beaucoup de restrictions, surtout en matière de quantité. Ils ne doivent surtout pas contenir de THC afin de ne pas causer l’illégalité.

Où et comment acheter du CBD en France ?

La distribution de CBD en France est assez réglementée. S’il n’est nulle part inscrit qu’il s’agit d’un interdit, il est facile de tomber en situation d’illégalité. En effet, de nombreuses barrières sont posées par la loi afin de donner un cadre à l’accès à cette substance. Elles s’inscrivent surtout dans l’intention de protéger la population et de préserver une certaine notion d’ordre en évitant les débordements. Il faut savoir que les produits autorisés à la vente ne doivent pas contenir de THC, peu importe le taux qui est affiché dans la composition.

Concernant les points de vente, la distribution du CBD est autorisée après une évaluation des lieux de vente. De manière générale, vous avez la possibilité de vous en procurer dans les pharmacies. Les produits disponibles dans ces lieux sont assez surveillés et leur vente n’est possible que sur présentation d’une ordonnance dument signée par un médecin reconnu. De nombreux dispositifs de contrôles sont mis en place afin d’empêcher le détournement de ce système.

En dehors des pharmacies, vous pouvez trouver du CBD dans les grandes surfaces. Puisqu’il n’est pas question d’un contrôle précédant l’achat, les produits disponibles sont assez restreints et doivent obéir à des règles concernant leur composition. Le même principe s’applique aux boutiques spécialisées dans la vente de produits dérivés du CBD. Le contrôle est d’autant plus important que ces boutiques sont en contact avec les producteurs, ce qui est parfois favorable à une distribution peu légale. Dans ce sens, il existe des licences qui permettent d’assurer la légalité des boutiques. Il faut, par ailleurs, savoir que vous pouvez acheter des produits CBD en ligne. Le même contrôle est cependant de mise.

Pour acheter les produits autorisés, il vous suffit de passer la commande ou de vous rendre dans le point de vente de votre choix. Dans l’un ou l’autre des cas, vous devrez justifier de votre capacité, concernant notamment la majorité. Dans ce sens, sauf cas vraiment exceptionnel, la vente, l’achat et la consommation de CBD ou de produits dérivés sont absolument interdits aux mineurs.

Quelles sont les règles en matière de communication et de consommation sur le CBD en France ?

La communication sur le CBD obéit à des règles assez strictes en France. En effet, il est interdit de faire un éloge à titre promotionnel de cette substance. Ainsi, les articles de publicité et la diffusion des points de vente sont assez prohibés. Dans le même sens, il est interdit aux promoteurs de se servir des effets sur la santé du CBD afin d’en vendre. Il est donc conseillé de laisser la personne qui achète les produits découvrir les effets sur elle.

Concernant la consommation, il faut savoir qu’elle est interdite dans les lieux publics. Cela concerne surtout la cigarette électronique. Si si vous sentez l’effet de « planer », il faut arrêter, car vous consommez quelque chose d’illégal. Enfin, il faut savoir que le CBD n’est pas considéré comme une substance dopante en France. Il est donc possible d’en consommer sans craindre les retombées dans une activité sportive.